Entrevista exclusiva: Jo-Wilfried Tsonga por el Moselle Open ATP 250 Edition Actualités

Jo-Wilfried Tsonga, ambassadeur du Moselle Open ATP 250 pour les 3 prochaines éditions du tournoi (2011, 2012, 2013), se confie aux organisateurs du tournoi:

 

MOSELLE OPEN : Atteindre une demi-finale sur le Grand Chelem de Wimbledon et chuter seulement sur le nouveau numéro 1 mondial Novak Djokovic est une performance incroyable, qu’a-t-il manqué pour passer? 

JO-WILFRIED TSONGA : ‘Avant tout, je me sens bien physiquement et mentalement. J´effectue tous les jours un gros travail afin d´être sûr de me sentir bien sur le terrain. Atteindre cette demi-finale à été le fruit de ce travail.
Pour revenir au match, j´ai très bien joué pendant cette tournée sur gazon, une surface que j´apprécie particulièrement. J´ai eu face à moi un très grand Novak Djokovic qui mérite amplement son statut actuel. La bataille a été rude. Malgré la défaite je suis parti de Londres avec de bonnes sensations".

 

MO : Que penses-tu du nouveau leader du circuit?

JWT : ‘Novak Djokovic est très fort depuis le début l´année. Ce qui m’impressionne le plus, c’est sa qualité de couverture. A plusieurs reprises lors de notre match à Wimbledon, je pensais avoir fait le plus dur avec une bonne attaque, puis Djoko retournait la situation et je me retrouvais dominé dans l’échange. Ses coups de défense sont remarquable, Novak est l’un des rares joueurs, voire le seul, à être capable de transférer un coup de défense en une attaque’.

 

MO : Tes problèmes physiques qui te pénalisaient ces derniers mois semblent totalement disparus. Tu démontres sur le court un grand niveau de jeu. Ta forme physique et ta confiance actuelle sont palpables.
Quels sont tes objectifs sur le circuit jusqu´à la fin de saison 2011?
Sur quelles catégories de tournois vas-tu mettre la priorité?

Quel est ton programme de tournois pour cette fin d´année?

JWT : ‘Je vais jouer Montréal, Cincinnati puis l´US Open. Après cette tournée aux USA il y aura la demi-finale de Coupe Davis en Espagne. Je vais enchaîner avec le Moselle Open en septembre puis la tournée Asiatique où je vais jouer Pékin et Shanghai avant de revenir en Europe pour le Masters 1000 de Bercy. Et l’objectif est de conclure la saison 2011 avec le Masters´ ATP de Londres’.

 

MO : Depuis ta séparation avec Eric Winogradsky, ton entraîneur de ces sept dernières années, il ne s´est écoulé que quelques semaines. Tes résultats sont excellents depuis que tu te gères seul sur le circuit. Penses-tu continuer à évoluer seul sur le circuit et gérer ta préparation sans entraîneur, ou as-tu la volonté de t´appuyer sur un nouveau coach prochainement?

Parles nous de ton kiné qui semble t´apporter autant physiquement que mentalement?

JWT : ‘Pour le moment je prends énormément de plaisir à jouer au tennis mais j´ai conscience que j´aurai besoin d´un apport extérieur afin de continuer ma progression. Un coach pourra également me décharger de certaines choses qui font partie du quotidien du joueur de tennis, comme par exemple organiser les entraînements et trouver des partenaires’.

Concernant mon kiné, nous avons simplement mis en place un cadre de travail et un suivi précis, ce qui me permet de prévenir plutôt que de guérir.

 

MO : Le prochain rendez-vous en bleu sera en Espagne, avec à l’affiche une demi-finale de Coupe Davis contre la sélection espagnole. L´année dernière tes blessures t´ont contraint à ne pas jouer avec l´équipe de France. Mais malgré ton forfait, ta participation avec le groupe et ton rôle de coéquipier ont été exemplaires, jusqu´au dernier match et cette finale en Serbie. Apres un dernier mois très chargé, as-tu hésité pour t´aligner en Coupe Davis?

JWT : ‘Nous avons un excellent groupe avec désormais 4 joueurs dans le top 20. Cela nous permet de prétendre à jouer la gagne. Mais il faut être très méfiant car la Coupe Davis transcende les joueurs et nous ne sommes jamais à l´abri d´un exploit de nos adversaires.

Je n´ai jamais hésité à m´aligner en Coupe Davis, mais je vous avoue que si j’avais atteint la finale à Wimbledon, je me serais tout de même posé des questions quant à ma participation face à l’Allemagne le week-end dernier. Il est évident que je ne souhaite pas prendre la place d´un joueur en pleine forme, si de mon côté je ressens la moindre fatigue avant une rencontre’.

 

MO : La prochaine fois que tes fans pourront te retrouver en tournoi en France, c´est a Metz, sur le Moselle Open ATP 250. Ensemble, nous avons évoqué la possibilité de proposer à tes fans une offre spéciale pour les réunir. Que penses tu de cette initiative?

JWT : ‘Metz est un tournoi que j´apprécie particulièrement pour son équipe d´organisation et pour l´investissement de mes amis Fabrice Santoro et Julien Boutter. Cette année, en tant qu’ambassadeur du tournoi, je fais partie intégrante de la communication du Moselle Open. Nous avons réfléchi avec l’organisation pour proposer différentes opérations pour les fans. Ca serait une première, et ça me donnerait la possibilité de les remercier et d´échanger avec eux. Ces moments de partage sont rares sur le circuit, les tournois ATP 250 permettent d´être proche du public et je me réjouis de rencontrer à Metz les personnes qui me soutiennent. Tout au long de la semaine du tournoi 2011 à Metz, nous aurons l´occasion de montrer du beau spectacle et de remercier les personnes qui nous suivent tout au long de l´année’.

MO : Que signifie pour toi être l´ambassadeur de l´Open de Moselle ?
JWT : ‘C’est avant tout une histoire d’homme, une amitié forte avec les personnes qui gèrent le tournoi. Je suis content de jouer devant les fans à Metz et le fait d’être ambassadeur du Moselle Open est un honneur. Je me suis pris au jeu d’une séance photo pour l’affiche du tournoi et je suis très content du résultat. De plus, nous mettons en place une promotion pour mes fans qui auront l’occasion de venir me voir jouer et me rencontrer à l’issu du match’.

Comment analyses-tu le plateau de l´édition 2011 ?
JWT : ‘Il s’agit d’un bon mélange d’expérience et de jeunesse. Richard Gasquet revient et les spectateurs auront le plaisir de découvrir deux jeunes joueurs talentueux : Grigor Dimitrov le jeune Bulgare que j’ai joué cette année à Wimbledon, et l’une des révélations de cette année 2011, l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov’.

MO : Quelles seront vos ambitions à Metz cette année?
JWT : ‘Comme lors de chacun des tournois que je joue, je viens pour gagner. Le tennis est l’un des rares sports où chaque semaine, il y a de nouveaux vainqueurs. La concurrence est rude sur chacun des tournois, mais je ferai mon maximum pour remporter un nouveau titre en France’.

Propos recueillis le Samedi 9 juillet 2011 à Stuttgart.

 

Les autres actus

Afficher les publications de :

Mentions légales

-

Plan du site
Logo Moselle Open - Moselle Open - tournoi de Tennis ATP 250

Inscrivez-nous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir
les dernières nouvelles concernant le Moselle Open !

Merci ! Votre inscription est active !