TSONGA REMPORTE LE MOSELLE OPEN 2011 Edition Actualités

Après Gaël Monfils et Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga est le troisième français de suite à remporter le Moselle Open. Il s´est imposé après un combat titanesque de 2h38 minutes face au Croate Ivan Ljubicic (6/3 6/7 6/3).

Pour qui la fin de disette ? Vainqueur par deux fois de Roger Federer, mais aussi demi-finaliste à Wimbledon et quart de finaliste à l’US Open, Jo-Wilfried Tsonga n’avait pourtant encore rien gagné cette saison. Tout comme la précédente. L’ambassadeur du Moselle Open avait donc à coeur de mettre fin à cette ineptie et de soulever son premier trophée depuis 23 mois et son sacre de Tokyo en 2010. «Je suis en finale à la maison. C’est l’heure d’aller chercher un petit titre. Ce serait sympa, cela récompenserait une bonne saison. je serai au taquet ce dimanche», avait lancé le membre du top 10 après sa demi-finale contre Alexandr Dolgopolov. Pour cela, il devait se débarrasser d’Ivan Ljubicic, auteur de 26 aces au tour précédent contre Gilles Muller et toujours vert à 32 ans. Le Croate, qui lui n’avait plus rien raflé depuis Indian Wells en 2010, pouvait surtout devenir le premier joueur à inscrire une deuxième fois son nom au Moselle Open. «Ce serait un honneur, mais je suis conscient de la tâche qui incombe», avait-il avoué après sa victoire sur le Luxembourgeois. Jo-Wilfried Tsonga est en forme. Il est aujourd’hui l’un des meilleurs joueurs du monde et évolue en plus devant son public». Le 29e joueur mondial menait pourtant aux points avant cette sixième confrontation par trois victoires à deux, dont la dernière à Monte-Carlo cette année.

Le Manceau, qui avait lui dominé son adversaire sur la surface indoor de Rotterdam en février dernier, commence le match tambour battant. Alors que Ljubicic n’a pas perdu une seule fois sa mise jusqu’alors, il la cède d’entrée de jeu. Jo-Wilfried Tsonga confirme avec trois aces. Le Français est sur son nuage dans ce premier acte et survole les débats avec une facilité presque déconcertante. Il sert le plomb au service (7 aces dans ce premier set) et se montre très précis sur ses retours (47% de premières balles en face). Il survole les échanges du fond de court et gagne presque systématiquement les points quand les deux hommes jouent au chat et à la souris près du filet. Le Croate doit au contraire s’y reprendre à plusieurs fois pour marquer des points et ne peut que constater les dégâts en 38 minutes (6/3).

Les occasions manquées du deuxième set

La deuxième manche repart sur des auspices similaires. Tsonga débute par un ace, puis une double-faute. Preuve que le membre du Top 10 est parfois trop impatient et veut en faire trop. Il prend de nouveau le service de son adversaire dans le quatrième jeu sur un passing de revers le long de ligne (6/3 4/1). Il obtient même deux balles de double break dans la foulée. Et puis, c’est le coup de mou. Le Français se met à faire des fautes qu’il ne commettait pas. Le vainqueur de l’édition 2005 se remet lui à bien jouer, à serrer le jeu et revient totalement dans la rencontre (6/3 5/5). Il embarque la tête de série numéro une dans un tie-break toujours indécis. Là-aussi, Le Manceau prend l’ascendant 4-2 avant que l’homme au bandeau n’aligne cinq points pour revenir à un set partout, balle au centre. «Un mini hold-up», concédera Tsonga.

 Celui-ci est donc obligé de repartir au combat. Les deux hommes élèvent leur niveau de jeu. En même temps cette fois. Tous les jeux sont disputés. Ljubicic s’en sort une première fois sur son service, mais pas la deuxième fois (6/3 6/7 3/1). Cette fois, Tsonga ne craque pas et termine son travail de sape sur une double faute de son méritant adversaire, qui s’incline avec les honneurs. Tsonga remporte le sixième titre de sa carrière, le premier depuis octobre 2010 et Tokyo. Il prend surtout de précieux points dans la course au Masters de Londres et reprend aussi le titre honorifique de meilleur joueur français à Gaël Monfils. Bref, une semaine parfaite pour l’ambassadeur du Moselle Open, qui a eu le nez creux de venir et les organisateurs de lui faire confiance. Paris gagnés pour tout le monde.

Résultat de la finale :
Tsonga (Fra, 1) – Ljubicic (Cro, 4) 6/3 6/7 6/3

Les autres actus

Afficher les publications de :

Mentions légales

-

Plan du site
Logo Moselle Open - Moselle Open - tournoi de Tennis ATP 250

Inscrivez-nous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir
les dernières nouvelles concernant le Moselle Open !

Merci ! Votre inscription est active !