Résultats du vendredi 20 septembre Edition Actualités

Quarts de finale – Simple : 

 

  • Nicolas Mahut (FRA) bat Benjamin Becker (GER) 6/2  6/4 en 1h10

Il n’y a pas vraiment eu de match entre Nicolas Mahut et Benjamin Becker (GER). Meilleur qu’hier sur sa mise en jeu, le premier nommé a rapidement pris confiance, et de ce fait empêché Becker de prendre le jeu à son compte. A ses jeux de service convertis, il faut ajouter une relance propre, une variation parfaite dans le jeu et on obtient un premier set maîtrisé : 6/2 pour le Français. La seconde manche est plus accrochée, l’Allemand est moins nerveux et fait moins de fautes. Mahut, comme souvent depuis le début du tournoi, ne se rate pas sur les balles importantes et convertit une balle de break à 3/2 en conservant à chaque fois sa mise en jeu. Excellent sur ses choix tactiques tout au long du match, il s’impose 6/4 au second set et se propulse dans le même temps en demi-finales du Moselle Open 2013, un stade qu’il avait déjà atteint en 2007.
 

  • Gilles Simon (FRA) bat Sam Querrey [6] (USA) 6/4  7/6(1) en 1h20

Après avoir battu Kenny De Schepper (FRA) en quarts, Gilles Simon avait affaire à un autre cogneur du circuit : l’Américain Sam Querrey. Pourtant, le Français parvient à prendre le service de son adversaire dès le troisième jeu. Dans le même temps, il pousse Sam Querrey à la faute et réussit à le contrer dès qu’il accélère le jeu. Grâce à un coup droit chirurgical, il enchaîne les points gagnants et conclut ce match en maîtrisant parfaitement le tie-break, qu’il conclue 7 points à 1. En demi-finales, il affrontera son pote Nicolas Mahut : « Je m’attends à un match difficile, mais ce ne sera pas facile non plus pour lui » a-t-il glissé le sourire aux lèvres après sa rencontre, avant d’ajouter, plus sérieux cette fois : « Il a un tennis fantastique, ce sera un gros match ».
 

  • Jo-Wilfried Tsonga [1] (FRA) bat Tobias Kamke (GER) 4/6  6/3  6/4 en 2h12.

Le double tenant du titre est toujours en lice, mais ce fut très dur face à Tobias Kamke. L’Allemand met un peu de temps à rentrer dans le match, mais durcit son jeu et gêne clairement le numéro 1 Français, qui perd sa mise en jeu à 4/4. Malgré plusieurs balles de break à son actif, Tsonga voit le premier set lui filer sous le nez. Poussé par le public du central et grâce à un service retrouvé, il gagne assez facilement ses engagements, et réussit à breaker Kamke à 3/2. La fin du second acte est favorable au Français, qui fait moins de fautes et fait les bons choix lors de ses changements de rythme. Kamke perd son engagement dès le début du dernier set, il n’en faut pas plus pour que le numéro 8 mondial s’accroche jusqu’à la fin, et s’impose finalement. En manque de rythme, il a reconnu qu’il avait encore un peu d’appréhension pour son genou, et qu’il devait être« le joueur qui dicte l’échange » pour espérer soulever le trophée une nouvelle fois.
 

  • Florian Mayer [8] (GER) bat Carlos Berlocq (ARG) 5/7  6/4  7/5 en 2h20.

La journée s’est terminée sur un superbe duel entre deux joueurs atypiques du circuit, et c’est finalement l’Allemand qui s’est imposé malgré la perte du premier set. Carlos Berlocq a été fidèle à sa réputation en se battant comme à son habitude sur chaque balle, tandis que Florian Mayer a dû puiser dans ses ressources pour se détacher au score, et conclure sur un service-volée. Les spectateurs encore présents ont pu apprécier les nombreux coups gagnants réalisés par les joueurs tout au long du match.
 

Demi finale – Double :

 

  • Johan Brunstrom (SWE) et Raven Klaasen (RSA) battent Rohan Bopanna (IND) et Edouard Roger-Vasselin [1] (FRA) 6/4  6/7(8-10) 10/6

Après un début de premier set bien maîtrisé, la paire Brunstrom-Klaasen parvient à prendre l’engagement adverse à 4/3, pour garder ce break d’avance jusqu’à la fin, 6/4 au premier set. Le second acte est parfaitement équilibré, les deux équipes se rendent coup pour coup sans perdre leur service et doivent se départager au tie-break. La paire Bopanna – Roger-Vasselin empoche la deuxième manche sur sa troisième balle de set. A un set partout, le super tie-break est remporté par Brunstrom et Klaasen 10 points à 6. Ces derniers remporteront le vainqueur du match Nicolas Mahut et Jo-Wilfried Tsonga (FRA) – Paul Hanley (AUS) et Andre Sa (BRA).

Les autres actus

Afficher les publications de :

Mentions légales

-

Plan du site
Logo Moselle Open - Moselle Open - tournoi de Tennis ATP 250

Inscrivez-nous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir
les dernières nouvelles concernant le Moselle Open !

Merci ! Votre inscription est active !